Télécharger

Partager cette page

Conditions de travail

Mécanismes de règlement des griefs

Index du contenu GRI

La reconnaissance rapide des problèmes liés aux employés est non seulement essentielle afin d’assurer le respect du Code de conduite, mais aussi afin de créer un milieu de travail agréable par l’entremise de moyens de communication véritablement ouverts et efficaces entre les gestionnaires et les travailleurs. Dans tous les bureaux administratifs et les installations de fabrication de Gildan, cela passe par l’établissement de mécanismes officiels de règlement des griefs, comprenant :

Politique de la porte ouverte

  • Une politique de la porte ouverte encourage les employés à s’adresser à la direction, quel que soit le sujet, afin d’obtenir des commentaires immédiats.

Tables rondes

La tenue de tables rondes sur la gestion des employés impliquant des livrables clairs et des suivis sont organisées par la direction et les employés, permettent de déterminer les pratiques exemplaires, de discuter des griefs reçus et de développer, de façon collaborative, un plan d’action pour y remédier.

  • Elles permettent également de fournir des commentaires immédiats aux employés.
  • La fréquence des tables rondes varie selon la région. Ces rencontres peuvent être mensuelles, bimestrielles ou trimestrielles.

Des comités mixtes travailleurs-gestionnaires

Plusieurs comités mixtes rassemblant travailleurs et gestionnaires ont été créés dans diverses installations de Gildan afin de favoriser l’échange de points de vue et d’aider à gérer diverses problématiques relatives au milieu de travail. En plus des comités d’ergonomie et de santé et sécurité, d’autres comités ont été mis sur pied et leurs membres se réunissent une fois par mois pour discuter de thèmes variés, tels que le transport, les cafétérias et les initiatives environnementales, ou encore pour régler des problématiques propres à une installation ou à un bureau administratif. Voici quelques exemples de comités qui ont été mis en place et de certaines excellentes initiatives qui en ont résulté :

  • Au Honduras, un comité axé sur l’environnement a été mis sur pied pour encadrer toutes les activités d’ordre environnemental dans le complexe de fabrication de textiles, notamment le recyclage, la reforestation et la distribution de bulletins d’information.
  • En République dominicaine, des employés issus des différents quarts de travail ont formé des comités pour faire le suivi des résultats d’un sondage d’opinion et établir un plan d’action pour améliorer les points soulevés.
  • À la Barbade, un comité formé d’employés est responsable de la planification des activités du personnel. Ce comité, de même que le comité pour l’environnement et le bien-être, agit également à titre de relais pour les employés, qui peuvent lui soumettre leurs préoccupations et leurs suggestions.
  • Au Bangladesh, le comité responsable de la participation des employés et le comité pour l’environnement, la santé et la sécurité sont tous deux formés de travailleurs et de gestionnaires. Le comité responsable de la participation des employés se réunit tous les deux mois pour discuter des problèmes soumis par les représentants des travailleurs. Dix membres (5 travailleurs et 5 gestionnaires) sont élus chaque année. Le comité pour l’environnement, la santé et la sécurité se réunit tous les mois pour discuter des questions de sécurité, pour vérifier que tant la société que les travailleurs respectent les mesures de prévention en matière de santé et de sécurité, pour élaborer des plans d’action et pour examiner les possibilités d’amélioration.

Des boîtes à suggestions

Des boîtes à suggestions situées dans l’aire de production et dans les cafétérias de chaque installation de fabrication en Amérique centrale, dans le bassin des Caraïbes et au Bangladesh constituent l’un des mécanismes de règlement des griefs mis à la disposition des employés pour qu’ils puissent faire part de leurs préoccupations de façon anonyme. Les messages sont recueillis dans les boîtes toutes les deux semaines par un employé régional, indépendant de la direction.

  • Au Honduras, nous avons reçu plus de 6 200 suggestions en 2016. La majorité des préoccupations étaient liées aux ressources humaines, aux opérations et aux cadres intermédiaires. Tous les enjeux ont donc été résolus par le service des ressources humaines.
  • En République dominicaine, nous avons reçu plus de 100 suggestions qui portaient sur la cafétéria, sur des problématiques liées aux ressources humaines, ainsi que sur les activités de l’entreprise et les cadres intermédiaires.
  • Au Bangladesh, 27 suggestions ont été reçues relativement aux services offerts à la cafétéria, au pique-nique annuel du jour de la Famille, aux uniformes et à des questions liées aux ressources humaines.
  • À la Barbade, des boîtes à suggestions sont situées sur tous les étages de chaque bâtiment. Les suggestions des employés sont recueillies sur une base régulière et sont abordées lors des rencontres trimestrielles avec le personnel. Au fil des années, de nombreux programmes à succès ont vu le jour à la suite de suggestions d’employés recueillies dans nos boîtes. Ces suggestions portaient notamment sur la mise en place du programme de coopératives au complexe de Rio Nance au Honduras, la construction d’une aire de stationnement couverte pour les motocyclettes à San Miguel, la mise sur pied du comité vert à la Barbade, ainsi que sur des changements aux programmes incitatifs et l’adoption de nouvelles idées d’activités pour le jour de la Famille au Bangladesh.
  • Les installations des États-Unis ne sont pas toutes dotées de boîtes à suggestions, mais on en trouve dans les installations de filature de Salisbury, en Caroline du Nord, et dans celles de Charleston, en Caroline du Sud.  Nous prévoyons aussi d’installer des boîtes à suggestions dans nos centres de distribution de Mebane, en Caroline du Nord, et de Hamer, en Caroline du Sud.
  • En 2017, des boîtes à suggestions seront installées dans les aires de production des installations Les Vêtements Gildan (Canada) SEC (anciennement connues sous le nom de Doris Inc., acquises en 2014).
  • Nous avons remarqué que le nombre de suggestions reçues avait augmenté au cours des dernières années. Nous pensons que cela est attribuable aux nombreux efforts de sensibilisation déployés et au fait d’avoir encouragé l’utilisation des mécanismes de règlement des griefs qui sont mis à la disposition des employés. Par ailleurs, nous croyons que le fait que toutes les suggestions soient étudiées et qu’une réponse soit envoyée à l’employé concerné a fait grimper la participation.  De plus, plusieurs améliorations liées à la sécurité ont été mises en place grâce aux suggestions que les employés ont déposées dans les boîtes.  Par exemple, une employée de Charleston, en Caroline du Sud, a souligné la nécessité d’installer des filets de sécurité autour des rampes aux étages supérieurs où elle travaille afin d’éviter que des boîtes ou d’autres objets ne tombent et blessent les employés travaillant aux étages inférieurs. Après une inspection des aires de travail en question, les filets ont été installés.

La ligne téléphonique sans frais pour l’intégrité et la responsabilité sociale, et le portail Web

Une ligne téléphonique sans frais pour l’intégrité et la responsabilité sociale, disponible 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, permet aux employés de signaler toute inquiétude, de façon anonyme et/ou confidentielle, en français, en anglais, en espagnol, en créole et en bengali.

  • Cette ligne téléphonique fait partie de la politique de dénonciation de la Société, en vigueur depuis 2004, et elle est utilisée comme outil de signalement des violations présumées du Code de conduite et du Code d’éthique de Gildan, de même que de son programme de conformité et sa politique anticorruption.
  • La ligne téléphonique fait l’objet d’audits annuels par l’équipe de vérification interne de Gildan.
  • En 2016, le nombre d’appels reçus s’est élevé à 23, et ceux-ci portaient sur des questions liées aux ressources humaines, plus précisément aux conditions de travail et aux comportements en milieu de travail. Toutes les plaintes reçues ont fait l’objet d’une enquête et d’un suivi par le comité sur les préoccupations des employés et les gestes suspects au siège social de la Société.
  • Chacune des plaintes reçues fait l’objet d’une enquête et d’un suivi par les équipes de direction ou, si elles sont transmises par la ligne téléphonique, par le comité sur les préoccupations des employés et les gestes suspects. Si la plainte concerne la haute direction, le conseil d’administration est aussi consulté. Au cours des audits que nous réalisons dans les installations de tous nos sous-traitants, nous vérifions également que des mécanismes de règlement des griefs sont bel et bien en place.
  • Nous avons aussi présenté la ligne téléphonique, le Code de conduite et le Code d’éthique aux employés de l’installation de fabrication de bas collants récemment acquise au Canada. En 2016, des formations supplémentaires sur le Code de conduite et le Code d’éthique, ainsi que sur l’utilisation de la ligne téléphonique, ont été offertes à tous les employés de cette installation.

Formation

En juillet 2016, les cadres intermédiaires et les équipes de direction des trois installations de fabrication Alstyle au Mexique ont reçu une formation sur le Code de conduite de Gildan et les mécanismes de règlement des griefs sous forme d’une activité d’intégration post-acquisition. Nous avons également formé les employés de Bonneterie Peds, une installation de fabrication de bas collants que nous avons récemment acquise aux États-Unis, à nos mécanismes de règlement des griefs ainsi qu’à l’utilisation de la ligne téléphonique.

  • DE LA CRÉATIVITÉ POUR PROMOUVOIR LES MÉCANISMES DE RÈGLEMENT DES GRIEFS

    Dans le cadre de la formation offerte aux nouveaux employés de Gildan, nous faisons activement la promotion des mécanismes de règlement des griefs offerts aux employés. De plus, une formation portant spécifiquement sur leur utilisation est offerte. Des affiches colorées faisant la promotion de la ligne téléphonique pour l’intégrité et la responsabilité sociale sont également disposées dans les aires communes de l’ensemble de nos installations et bureaux administratifs.

JE VEUX PARTAGER CETTE PAGE