Télécharger

Partager cette page

Déchets

Index du contenu GRI

Chez Gildan, un de nos objectifs clés en matière de protection de l’environnement consiste à réduire nos matières résiduelles. Nos efforts visant la réduction des matières résiduelles incluent le recyclage et l’implantation de mesures de prévention à toutes les étapes du processus de fabrication. Les bonnes pratiques de gestion des matières résiduelles sont essentielles à nos activités commerciales. Nous utilisons une variété de matériaux dans nos processus. C’est pourquoi il est très important pour nous d’assurer que la majorité de ces matériaux sont réutilisés et recyclés autant que possible, tout en veillant à ce que le reste des matières résiduelles soit éliminé de façon responsable. Les pratiques de réduction des matières résiduelles, de réutilisation et de recyclage sont au cœur des activités de Gildan.

D’ici l’an 2020, Gildan réduira l’intensité des matières résiduelles à enfouir dans ses propres installations de 10 % par kilogramme de produit comparativement à notre année de référence 2015.

Depuis 2015, Gildan démontre une tendance croissante de 28 % de l’intensité des matières résiduelles à enfouir. En 2016, nous avons réussi à recycler ou à transformer 86 % de nos matières résiduelles.

Nous attribuons l’augmentation de l’intensité des matières résiduelles à enfouir susmentionnée à des projets de rénovation dans plusieurs de nos installations, notamment notre installation de fabrication de textiles de Rio Nance 1, au Honduras et une de nos installations de filature située à Clarkton, en Caroline du Nord. De plus, nous avons réalisé la mise en opération de notre nouvelle et plus grande installation de filature à Mocksville, en Caroline du Nord.

Cette augmentation des matières résiduelles à enfouir en 2016 n’est pas typique; et nous continuons à développer des initiatives clés pour réduire les matières résiduelles et atteindre notre objectif d’une réduction de 10 % d’ici l’an 2020.

Un des résultats du Sommet de 2016 sur l’environnement, la santé et la sécurité de Gildan a été l’appel en faveur de l’identification des initiatives de réduction de matières résiduelles au niveau des installations. Cet exercice nous permettra de mieux identifier les initiatives clés qui nous aideront à atteindre notre objectif de réduire les matières résiduelles à enfouir de 10 % d’ici l’an 2020. Nous continuerons d’améliorer le taux de report des matières résiduelles à enfouir des installations les moins performantes en mettant en œuvre les programmes qui ont réussi dans nos installations les plus performantes.

Comme première étape du processus d’identification des possibilités de réduction des matières résiduelles, notre équipe régionale Environnement, santé et sécurité en Amérique centrale a réalisé des séances d’analyse approfondie dans les installations de fabrication au Nicaragua, au Honduras et en République dominicaine. Dans le cadre de cette analyse approfondie, les équipements existants qui servent à la gestion des matières résiduelles ont été évalués afin de déterminer si leur efficacité était optimale par rapport à l’application souhaitée ou s’il existe de meilleures solutions sur le marché. De plus, il a été possible de déterminer si des équipements supplémentaires étaient nécessaires dans chacune des installations de fabrication. L’équipe régionale Environnement, santé et sécurité procède actuellement à l’évaluation de nouveaux sous-traitants en élimination de matières résiduelles dans chacun de nos sites.

Les autres mesures en cours dans nos installations de fabrication incluent : la réévaluation des flux des matières résiduelles existants afin de maximiser les matières résiduelles recyclées et réduire les matières résiduelles envoyées dans les sites d’enfouissement; des campagnes de sensibilisation et de formation destinées aux employés; et des initiatives de réduction à la source, comme choisir des produits avec moins d’emballage ou travailler avec des fournisseurs qui acceptent de reprendre les matériels d’emballage et les contenants à des fins de réutilisation ou de transformation.        
 
Notre système de gestion des matières résiduelles a été élaboré en 2007 et mis en œuvre en 2008 et 2009. Il repose sur le concept des 4 R-E : réduction, réutilisation, recyclage, récupération et élimination. Sur une base mensuelle, toutes les matières résiduelles sont identifiées et quantifiées par type et par poids, permettant ainsi un contrôle et une gestion efficaces des matières résiduelles.

La mise en œuvre de ce système de gestion des matières résiduelles a impliqué plusieurs étapes clés. Celles-ci ont été présentées aux superviseurs et aux employés chargés de la fabrication dans chacune des installations appartenant à la société à travers une série de séances de formation exhaustives. Les employés du service de l’environnement fournissent du soutien pour la réalisation des étapes clés du programme dans les installations, notamment :

  • Un aperçu du processus de classification des matières résiduelles.
  • Des processus acceptables pour la manipulation des différents types de matières résiduelles.
  • La diffusion d’information propre au site concernant la classification et les mesures de réduction des déchets à la cafétéria, dans les bureaux et dans les installations.
  • La création d’installations supplémentaires pour entreposer les matières résiduelles, lorsque nécessaire.
  • Les processus de documentation et de présentation des données portant sur les matières résiduelles.
  • L’identification de notre impact sur l’environnement.
  • La détermination des occasions de poursuivre la sensibilisation ainsi que l’intégration des pratiques de gestion des matières résiduelles.

Total des matières résiduelles dangereuses : les matières résiduelles biomédicales, dangereuses et spéciales

Non dangereuses : matières résiduelles à enfouir et matières résiduelles recyclées
Les données sur les matières résiduelles à enfouir pour certains sites ont été estimées en fonction de la performance historique.

Les données de Gildan ont été normalisées par rapport à une base de référence ajustée pour inclure les fusions, les acquisitions et les cessions effectuées depuis 2015. Pour en savoir davantage sur la méthode utilisée pour ajuster les données de l’année de référence, veuillez consulter la rubrique Divulgation de l’information.

Le système de gestion des matières résiduelles de Gildan tient compte des meilleures pratiques et est conçu en fonction de nos normes d’entreprise. Elles sont, au minimum, conformes aux exigences légales des pays dans lesquels nous exerçons nos activités.

La catégorie des résidus spéciaux inclut les piles à usage domestique (piles jetables et réutilisables), les piles à usage industriel, les déchets de construction, de rénovation et de démolition, les déchets liés aux technologies de l’information et de la communication, de même que les ampoules fluorescentes.

JE VEUX PARTAGER CETTE PAGE