Télécharger

Partager cette page

Énergie

La consommation d’énergie est directement liée aux émissions de gaz à effet de serre et aux changements climatiques. Les principales sources d’énergie utilisées par Gildan incluent la biomasse, le mazout et l’électricité. Le mazout et la biomasse, classifiés comme « énergie directe », sont principalement utilisés pour réchauffer l’eau utilisée dans les processus de teinture et de compactage. Le reste des besoins en termes de consommation énergétique est comblé par de l’électricité achetée, qui est classifiée comme « énergie indirecte ». Nos installations de fabrication de textiles et bonneterie, ainsi que nos installations de filature aux États-Unis consomment une grande part de l’électricité globale utilisée. Gildan s’est fixée comme objectif pour 2020 de réduire de 10 % l’intensité énergétique de nos installations comparativement à la base de référence de 2015.  En 2016, notre intensité énergétique a diminué de 10 % par rapport à notre base de référence de 2015, nous permettant d’atteindre notre objectif dans la première année. Nous continuons d’accroître nos efforts pour maintenir une tendance à la baisse de l’intensité énergétique dans nos activités commerciales, surtout à cause de l’expansion de notre base manufacturière qui est en cours et qui inclut des investissements pour l’achèvement d'une nouvelle installation de textiles au complexe de Rio Nance.

Le principal projet qui a été ciblé en vue d’atteindre cet objectif continu d’être l’installation de réfrigérateurs à haute efficacité, alimentés par la vapeur produite par l’expansion de notre système de génération d’énergie par biomasse. Le deuxième projet qui a été ciblé en vue d’atteindre cet objectif est l’installation de systèmes de récupération de la chaleur de l’eau chaude dans toutes nos installations de fabrication de textiles. Ce processus nous a permis de générer environ 3 700 000 m3 d’eau chaude à partir des eaux usées. Ce projet a contribué à une réduction d’environ 140 000 tonnes de vapeur qui n’était plus nécessaire pour réchauffer le volume d’eau cité précédemment. D’autres projets incluent l’isolation des conduites de vapeur et de condensat afin de minimiser les pertes; la modernisation de l’éclairage; et des pratiques de gestion améliorées en matière d’air comprimé.
 
En 2016, l’intensité énergétique (en gigajoules par kilogramme de produits) a diminué de 10 % à travers toutes les installations de Gildan par rapport à 2015.

En 2016, la consommation d’énergie totale (directe et indirecte) pour l’ensemble de nos bureaux et installations a été d’environ 6 214 952 gigajoules, comparativement à 6 633 851 gigajoules en 2015 :

  • 56,5 % de l’énergie consommée provenait de sources directes
  • 43,5 % de l’énergie consommée provenait de sources indirectes, soit l’achat d’électricité

(pour plus de détails, veuillez-vous référer au tableau de la Consommation énergétique par type)

En 2016, nous avons observé une hausse de 50 % de la consommation de mazout par rapport aux chiffres de 2015. Ce résultat s’explique en grande partie par le recul de l’utilisation de la biomasse en remplacement du mazout, dû à la qualité du mélange de biomasses; l’évolution des conditions du marché; et le soutien accordé aux projets d’agrandissement des installations et de mise en opération qui sont en cours. Depuis 2010, la consommation de mazout a baissé de 63 %.

Les données de Gildan ont été normalisées par rapport à une base de référence ajustée pour inclure les fusions, les acquisitions et les cessions effectuées depuis 2010. Pour en savoir davantage sur la méthode utilisée pour ajuster la base de référence, veuillez consulter la rubrique Divulgation de l’information.

JE VEUX PARTAGER CETTE PAGE