Télécharger

Partager cette page

Énergie

Énergie renouvelable

À l’instar de la plupart des installations de fabrication situées dans les pays dans lesquels Gildan exerce ses activités, l’énergie utilisée dans ses installations provient traditionnellement des combustibles fossiles, principalement du combustible de soute. Les combustibles fossiles ont été au centre des débats ces dernières années, à cause de leurs effets néfastes sur l’environnement. Les combustibles fossiles génèrent des gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement climatique. De plus, ils ne sont pas renouvelables et leur coût continue d’augmenter.

Dans la majorité de ses installations à vapeur d’Amérique centrale et du bassin des Caraïbes, Gildan a maintenant complété la transition visant à délaisser les combustibles fossiles pour la biomasse.

En République dominicaine, le système de génération de vapeur remplace les combustibles fossiles par de la biomasse produite à partir de résidus agricoles et de certains déchets d’emballage et de production.

Au Honduras, la biomasse consiste en une variété de résidus de l’agroforesterie, principalement de palmiers à huile, de cultures récoltées dans les plantations énergétiques et de résidus industriels non fossiles générés à travers nos processus de fabrication.

En 2016, 32 % de l’énergie totale utilisée par Gildan provenait de sources renouvelables.

  • AVANTAGES CLÉS DES SYSTÈMES DE GÉNÉRATION DE VAPEUR PAR LA BIOMASSE DE GILDAN

    • Les plantations dédiées aux cultures énergétiques créent de nombreux emplois diversifiés, tant en milieu urbain que rural, diminuant ainsi la migration des habitants vers les villes.
    • L’énergie provenant de biomasse cultivée dans les plantations est considérée comme étant un processus carboneutre. Par conséquent, elle ne contribue ni au réchauffement planétaire ni aux changements climatiques.
    • La combustion des cultures de biomasse génère moins de cendres que le charbon, tout en ayant l’avantage de produire des cendres qui peuvent être utilisées en tant qu’engrais biologique.
    • Les cultures de biomasse contiennent de très faibles quantités de sulfure.
    • Les cultures de biomasse constituent une source locale de combustible, indépendamment des prix oscillants du pétrole. Leur utilisation au sein des pays en voie de développement diminue grandement les pressions économiques liées à l’emploi de dérivés du pétrole, tout en augmentant l’autonomie énergétique de ces pays.
    • Il s’agit d’une source d’énergie fiable, qui assure un approvisionnement à long terme.
    • La biomasse appuie le développement d’agro-industries axées sur la production de sources d’énergie renouvelables et non polluantes.

JE VEUX PARTAGER CETTE PAGE